Les vérités du barrage
Auteurs   Bottarelli, Charles (Auteur)
Editeur   Lucien Souny
Année Edition   2017
Collections   Chant des pays
Collation   184 p
Format   24 cm
ISBN   978-2-84886-625-3
Prix   16,50 eur
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
bibliotheque 1422220013377 R BOTAdulte / TerroirSorti jusqu'au 21/10/2017
Résumé : Dans quelques semaines, le village doit être englouti pour permettre l'édification d'un barrage. Le projet révèle des drames individuels passés et ravive les rancoeurs. Benjamin tente tant bien que mal de ne pas se mêler à ces querelles. C'est alors qu'il croise la route d'Annie. Une histoire fondée sur l'engloutissement réel, en 1974, du village des Salles-sur-Verdon, dans le Var. ©Electre 2017


Résumé :
Le compte à rebours a commencé... Plus que quelques semaines, et le village sera englouti.

Il reste encore des maisons à vider et la lavande à distiller, une ultime fois. Les habitants s’activent et savourent ces derniers moments. Mais derrière la fraternité et la solidarité, la tension est tangible entre partisans et opposants au barrage.
Ce projet, qui prend des allures de tragédie collective, agit comme révélateur de drames individuels passés. Il ravive les rancœurs et multiplie les accusations sans fondement ainsi que les règlements de comptes.
Le jeune Benjamin se laisse convaincre par la sagesse du vieil instituteur de ne pas se mêler à ces querelles d’une autre époque. Alors que l’étudiant prête la main pour déménager le café, il croise Annie, qu’il connaît depuis toujours, mais qu’il n’avait jamais remarquée auparavant. Elle est devenue une jolie femme. Une belle complicité amoureuse verra le jour, consolidée par la découverte troublante qu’ils feront ensemble dans une maison abandonnée. Quelque chose qu’ils tairont pour ne pas envenimer l’ambiance dans le village.

Une tragédie collective qui attise des problèmes individuels et révèle des conflits, des rancœurs, des secrets cachés.

EXTRAIT

Durant toutes ces années, Benjamin n’avait pu se résigner à pousser le portail du cimetière. La vieille grille à la peinture délavée, même ornée des deux élégants cyprès qui l’encadraient, lui paraissait s’ouvrir sur un monde hostile. Puis,un jour,il avait fait violence sur lui-même en pensant très fort à Mélanie. Il avait alors déposé sur sa tombe un bouquet dérisoire, composé avec les fleurs sauvages qu’il avait cueillies en chemin,et s’était juré de revenir chaque semaine. Ce modeste présent était le prix de son rachat. Dès ce premier pas franchi, il s’était senti plus heureux, en accord avec luimême. Il avait peu à peu apprivoisé cet endroit, et s’y trouvait maintenant à l’aise. Il s’agissait en quelque sorte de son lieu de rendez-vous puisqu’il était devenu amoureux de Mélanie après la mort de la jeune fille.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Originaire de Toulon, où il réside encore aujourd’hui, Charles Bottarelli est féru d’histoire. Il aime éplucher les fonds d’archives régionales, où il puise son inspiration romanesque. (Source : amazon)